Bronze « Jeune femme espiègle »  de Van Der Straeten – fin XIXe

Bronze « Jeune femme espiègle »  de G. Van Der Straeten, Art Nouveau – Fin XIXe

Ref : 392 TImprimer

3800 

Sculpture en bronze à deux patines, signée Georges Van Der Straeten (1856 – 1941) et portant le cachet de la société des Bronzes de Paris.

UGS : 392 T Catégorie :

Description

Sculpture en bronze à deux patines, signée Georges Van Der Straeten (1856 – 1941) et portant le cachet de la société des Bronzes de Paris.
Van Der Straeten est un artiste représentatif de la Belle Époque et du courant Art Nouveau. D’origine belge, il travailla à Paris où il obtint plusieurs récompenses, attestant de sa grande maîtrise technique et de la qualité de ses réalisations.
L’artiste réalise ici une œuvre touchante figurant le buste d’une jeune Parisienne souriante et malicieuse.
L’ingénue, vêtue d’une robe drapée et coiffée d’un large ruban retenant ses longs cheveux, porte la main à son visage.
Elle rit timidement, l’air espiègle.
Cette élégante enjouée est représentée dans toute sa candeur par l’artiste.
Une œuvre gracieuse et raffinée.

********

Époque : Fin XIXe

Excellent état.

Expédition possible en Colissimo avec emballage soigné et protection adaptée.

Dimensions :
Hauteur : 45 cm
Largeur : 28 cm
Profondeur : 22 cm

Poids : 13 kg

 

Informations complémentaires

Dimensions 28 × 22 × 45 cm
Style