Bronze à Patine Brune et Dorée « Le Travail », par Rousseau – Début XXe

Bronze à Patine Brune et Dorée « Le Travail », par Rousseau – Début XXe

Ref : 93 TImprimer

1650 

UGS : 93 T Catégorie :

Description

Bronze intitulé « Le travail », signé à deux endroits par le sculpteur Victor Rousseau (1865 – 1954). D’origine Belge, il taille des pierres dès son plus jeune âge puis participe à l’édification du colossal palais de justice de Bruxelles. A travers ses différents voyages, Rousseau s’inspire de l’art nouveau en France, grec en Angleterre, et du style renaissance en Italie.
Cette sculpture représente un forgeron, au regard assuré, et à la chevelure et à la barbe importantes. Il est vêtu légèrement, d’un pagne épais noué dans son dos, laissant deviner un corps manifestement musclé, mis en valeur par une patine dorée. La main gauche de l’homme est appuyée sur sa hanche, celle de droite tient le manche d’un imposant marteau, lui-même reposant sur une enclume. Dernière les jambes de l’artisan on distingue une roue à crans, et à ses pieds une tenaille.
Une plaque portant le nom de l’œuvre et de son auteur est apposée sur la terrasse de ce bronze, et la signature de Rousseau est également présente sur l’un des côtés.
L’ensemble repose sur un socle carré en marbre vert de mer taillé à chanfreins.
L’artiste surnommé « le sculpteur d’âmes » nous propose ici un hommage au labeur et au travail manuel, qui ont assurément participé à faire de ce forgeron un homme à la virilité affirmée.

*********

Époque : Début XXe

Livraison possible en Colissimo avec emballage soignée et protection adaptée

Dimensions :
Largeur maximale : 21 cm
Socle : 16 cm x 16 cm
Hauteur : 44 cm
Poids : 5.2 kgs

Informations complémentaires

Poids 5,2 kg
Dimensions 21 × 16 × 44 cm
Style