Meuble en Marqueterie « Boulle », époque Napoléon III

Meuble d’entre-deux en Marqueterie « Boulle », époque Napoléon III – Milieu XIXe

Ref : 141122Imprimer

6800 

Élégant meuble d’entre-deux d’époque Napoléon III, à la magnifique marqueterie « Boulle », du nom de Charles-André BOULLE, maître ébéniste du Roi Louis XIV, qui rendit célèbre cette technique utilisant l’incrustation de laiton ciselé sur fond d’écailles de tortue. Ce procédé d’ornementation se retrouve en divers endroits, notamment en partie haute, sur la façade et sur les montants, toujours sur un fond noir en bois noirci, offrant ainsi un beau contraste. Les incrustations de laiton ciselé, d’inspiration grecque, sont en forme de volutes entrelacées, de fleurs, de feuillages et de panier.
Ce bien ouvre par une porte se tirant par la droite, composée dans les angles de quatre éléments concaves : ceux-ci sont séparés par des ornementations en bronze ciselés. L’une d’entre-elles est une entrée munie d’une clé servant à l’ouverture. La serrure et la clé d’origine sont en état de fonctionnement.
Le motif de forme ovalisée en partie centrale, légèrement bombé, présente une importante moulure en bronze, avec décor de fleur accompagné d’un perlé. L’intérieur en acajou se structure de deux étagères de la même essence, réglables sur crémaillère.
Par ailleurs, ce mobilier de qualité à hauteur d’appui s’enrichit de chutes en bronzes notamment sculptées en forme de femmes égyptiennes en partie haute des montants, ou en motifs floraux pour les autres garnitures.
Des baguettes godronnées du même alliage, formant cordelettes, soulignent la base en saillie et la partie supérieure délimitant le b

UGS : 141122 Catégories : ,

Description

 

Élégant meuble d’entre-deux d’époque Napoléon III, à la magnifique marqueterie « Boulle », du nom de Charles-André BOULLE, maître ébéniste du Roi Louis XIV, qui rendit célèbre cette technique utilisant l’incrustation de laiton ciselé sur fond d’écailles de tortue. Ce procédé d’ornementation se retrouve en divers endroits, notamment en partie haute, sur la façade et sur les montants, toujours sur un fond noir en bois noirci, offrant ainsi un beau contraste. Les incrustations de laiton ciselé, d’inspiration grecque, sont en forme de volutes entrelacées, de fleurs, de feuillages et de panier.
Ce bien ouvre par une porte se tirant par la droite, composée dans les angles de quatre éléments concaves : ceux-ci sont séparés par des ornementations en bronze ciselés. L’une d’entre-elles est une entrée munie d’une clé servant à l’ouverture. La serrure et la clé d’origine sont en état de fonctionnement.
Le motif de forme ovalisée en partie centrale, légèrement bombé, présente une importante moulure en bronze, avec décor de fleur accompagné d’un perlé. L’intérieur en acajou se structure de deux étagères de la même essence, réglables sur crémaillère.
Par ailleurs, ce mobilier de qualité à hauteur d’appui s’enrichit de chutes en bronzes notamment sculptées en forme de femmes égyptiennes en partie haute des montants, ou en motifs floraux pour les autres garnitures.
Des baguettes godronnées du même alliage, formant cordelettes, soulignent la base en saillie et la partie supérieure délimitant le bandeau du meuble.
Ce bien est sommé d’un marbre blanc de Carrare veiné d’origine en parfait état, qui apporte un éclat supplémentaire à l’ensemble.
Somptueux, ce meuble d’entre-deux bicentenaire ravira les amoureux de meubles d’exception.

**********

Époque : Milieu XIXe

Certificat d’authenticité fourni.

Parfait état après restauration dans notre atelier. Finition vernis tampon.

Livraison et mise en place possibles, en France et en Europe, par notre partenaire spécialisé dans le transport de meubles.

Dimensions maximales :
Hauteur : 104 cm
Largeur : 84 cm
Profondeur : 39 cm

Informations complémentaires

Dimensions 84 × 39 × 104 cm
Style