Bronze « Jeanne d’Arc à Domrémy », signé H. Chapu – Fin XIXe

Bronze « Jeanne d’Arc à Domrémy », signé H. Chapu – Fin XIXe

Ref : 975UImprimer

2200 

UGS : 975U Catégorie :

Description

Épreuve à patine brune nuancée signée H. Chapu (1833-1891) de la fonderie Barbedienne.
Henri Michel Antoine Chapu entre en 1849 à l’École des Beaux-Arts. Il est l’élève de James Pradier (1790-1852), Francisque-Joseph Duret (1804-1861) et du peintre Léon Cogniet (1794-1880).
Henri Chapu remporte en 1851 le second grand prix de gravure en médaille, en 1853 le second grand prix de sculpture et en 1855 le premier Grand prix de sculpture (Prix de Rome).
Présenté au dernier Salon du second Empire en 1870, « Jeanne d’arc à Domrémy » fut transcrit en marbre en 1872 et connut un succès considérable. Jeanne d’Arc, emblème national et véritable sainte laïque, était adulée bien avant sa canonisation par le Vatican en 1920. En effet, la France du XIXe siècle fut passionnée par la figure de Jeanne d’Arc, héroïne historique et mythifiée.
Avec ce grand bronze, Henri Chapu explore avec finesse la voie d’un naturalisme sincère et élégant. Il ne choisit pas de représenter la vierge guerrière en armure mais la bergère lorraine entendant les voix qui lui demandent d’aider le roi à libérer le royaume.
Jeanne d’arc est représentée assise, les jambes repliées sous son corps. Ses mains jointes vers le bas et son visage grave tourné vers le ciel. Sa chevelure souple est retenue par un voile. Sa robe simple est drapée avec minutie et ses pieds sont nus.
Nous retrouvons le nom du fondeur Barbedienne et son cachet.
Ce bronze est saisissant par son charisme et la force qui s’en échappe.

 

********
Époque : XIXe
Expédition possible en messagerie avec emballage soigné et protection adaptée

Dimensions :
Hauteur : 28.5 cm
Largeur : 20.5 cm
Profondeur : 20.5 cm

Poids : 4.7 kg

Informations complémentaires

Dimensions 20 × 20 × 28 cm
Style